Millésime 2015: où en est-on en Côte de Beaune?

Publié le par Patrick Essa

Chaque année le vigneron est à la recherche des indices qui vont pouvoir lui indiquer des dates de récolte optimales. En la matière il bénéficie de repères simples à prendre en compte pour définir son programme de vendanges en l'infléchissant vers le style qu'il souhaite obtenir dans ses crus.

Quels sont ces signes?

En premier lieu la période de floraison renseigne avec une belle acuité sur la semaine qui verra la récolte se dérouler. Lorsque la pleine fleur est atteinte dans une parcelle, une période de cent jours s'ouvre qui verra le fruit fécondé parvenir à maturité. Cette année les parcelles franchirent ce "cap floral" entre le 26 Mai et le 2 Juin. Souvent à très haute vitesse en raison d'un ensoleillement constant et de fortes chaleurs. La fenêtre temporelle communément retenue alors pour couper les raisins fut donc la seconde semaine de septembre. Entre le 5 et le 12 pour être plus précis.

En second lieu le temps que connaît la période entre la fleur et la véraison achevée. A savoir le moment ou la baie végétale sèche et ligneuse se transforme en un fruit gorgé de sucs et de jus. Cette mutation s'opère en Côte de Beaune dans les pinots et chardonnays durant 60 à 70 jours et le pinot a tendance alors à rattraper son léger retard initial sur son blanc voisin en raison d'un cycle végétatif total plus court de 6/7 jours en moyenne.

En 2015 ce processus fut marqué par un ensoleillement exceptionnel, des chaleurs caniculaires et une très faible pluviométrie. Tout cela gênera des baies grillées, des jeunes vignes stressées sur le plan hydrique et des fruits de tailles modestes... Mais également des vignes de plus de 20 ans dans un état sanitaire idéal - en dehors de zones impactées par un oidium mal maitrisé - qui dans l'ensemble ont assez peu souffert des fortes températures. Comme les pluies sont arrivées à partir du 2 Août - 70 mm entre le 2 et le 10/08 - elles ont eu l'occasion de faire gonfler leurs fruits en laissant apparaître des rendements potentiels modérés proches d'une récolte "normale basse".

Ce 12 Août la véraison est en passe de s'achever complètement dans les deux couleurs sur l'ensemble des parcelles et si une hétérogénéité était évidente dans le rythme de cette mutation il y a 15 jours, désormais tous les fruits sont quasiment au même stade.

Intervient alors le troisième indicateur à observer. Le déroulement des 33/38 jours après la véraison qui nous conduisent à la coupe des grappes. Après la pluie reçue nous pouvons désormais aller aux vendanges en nous passant d'eau et espérer que le mûrissement des peaux de raisins, des pépins de baie et des rafles de grappe se déroulent sans trop d'humidité et sous une douce chaleur de fin d'Eté. Dans ces conditions nous récolterions entre le 9 et le 18 Septembre un millésime à très haut potentiel qualitatif...

... Je l'avoue, je suis optimiste.

Patrick Essa - Domaine Buisson-Charles à Meursault. Le 12/08/2015

Publié dans Millésimes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article