Bourgogne "Les Grandes Coutures" 2008 - Domaine Franck Grux à Corpeau

Publié le par Patrick Essa

Je pense que les Bourgogne blancs de la Côte de Beaune sont les mieux placés de cette vaste appellation. Ils bénéficient d'un climat idéal qui ne conduit pas les vins vers le "trop" d'alcool ou le "trop" de verdeur. Certains naissent dans des parties élevées et un peu tardives comme à Pernand Vergelesses, Saint Romain, Auxey ou Saint Aubin mais les plus proches du styles Côte d'Orien proviennent souvent des finages de Meursault, Puligny et Chassagne.

  Parmi ces bandes de terres planes qui font suite aux faibles déclivités de la Côte des blancs les climats murisaltiens situés juste sou les appellations "villages" entre Meursault et Puligny sont incontestablement les plus favorisés. Les meilleurs êtant de manière régulière les crus des Murgers de Limozin et de Magny qui se sont longtemps vendus en Meursault "village". Leurs font suite sur la commune des Meursault la partie nord des Pellans et le superbe "carré" des Grandes Coutures à la sortie du village en direction de Puligny.

   Franck Grux a la chance d'exploiter ici un peu plus de 20 ares au milieu du lieu-dit depuis le millésime 2004. Cette vigne qui lui appartient est entretenue par ses soins pour le travail de main et vinifiée à Corpeau avec les mêmes exigeances que celles qu'ils appliquent en tant que responsable des vinifications de la maison Olivier Leflaive.

  Ce 2008 prouve une fois de plus la qualité extrême de ce millésime de blanc sous-estimé encore aujourd'hui. Gageons que cela ne durera pas car les bouteilles sont si qualitatives qu'il laissera sans doute une trace durable dans nos mémoires d'ici quelques années. Ce Bourgogne blanc se présente limpide, or-clair et d'une brillance remarquable. Le nez s'esprime sur les fruits blancs, le zest d'orange, le gingembre et une petite note mentholée caractéristique des vinifications de Franck.La bouche est svelte, énergique et tendue mais n'est pas dominée par sa belle acidité. J'ai aimé sa finesse et sa concentration et puis également son "caractère" qui dépasse le cadre d'un simple chardonnay élevé "à la manière bourguignonne". Longueur imposante...un sacré Bourgogne blanc! Très bien +

 

Publié dans Côte de Beaune Blanc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article