Chablis GC Grenouilles 2005 - Daniel Etienne Defaix

Publié le par Patrick Essa




  Sur les 100 hectares de grands crus de l'appellation Chablis, le finage
de Grenouille est le plus modeste en terme de superficie puisqu'il ne
mesure que 9 ha 80 a. Encadré par l'adroit de Valmur et l'envers de
Vaudésir, il se situe dans une zone formant une croupe, orientée au
sud-est et assez fortement inclinée ce qui lui confère un drainage idéal.
Marqué comme ses pairs par le calcaire kimméridgien il est considéré
comme l'un des crus les plus fins et séducteurs de la commune.
Cependant ses sols assez riches peuvent générer des rendements
confortables qu'il convient de tempérer par des tailles mesurées pour
obtenir le vrai caractère du cru, sinon la finesse peut confiner à la
dilution...

J'aime beaucoup ce vin élégant et subtil qui s'exprime assez vite
après la mise en bouteille mais qui n'est jamais meilleur qu'après 10
années de bouteille. Il est alors porteur d'un message racé étonnant
qui le positionne parmi les vins "de cailloux" les plus délicats de
Bourgogne, c'est un peu le Chevalier de Chablis par sa texture
enveloppante et son grain tactile extrêmement sensuel.
   Favori de nombreux dégustateurs de Chablis, le grand cru
Grenouilles est LE vin qui par son nom comme par ses qualités fait
rêver tout amateur aimant les accords gastronomiques avec les
poissons de rivière.
   Ce 2005 de Daniel Etienne Defaix est sans doute le fleuron de son
véritable empire. S'il me lit il n'aimera pas que je l'affirme car son
élégance est aussi grande que sa modestie mais l'homme est un peu le
marquis de Carabasse de Chablis. Ni Dieu, ni maître, travailleur
acharné et infatigable créateur et bâtisseur, il oeuvre autant dans le vin
avec son domaine que dans la gastronomie avec ses bistros et
multiples restaurants. J'aime sa fougue et son franc parler et puis la
vision saine qui le conduit à faire et diffuser ses vins en dehors des
modes.
Près d'un demi hectare de Grenouilles en partie haute donne toujours
chez lui un vin ferme, dense et austère qu'il convient de boire sur la
patine de sa maturité. Ayant récemment fait un échange avec lui j'ai
dégusté avec gourmandise ce 2005 qui commence à s'affirmer. Vin
d'équilibre et de subtilité il exhale la fleur de vigne et le tilleul en meme
temps que sa couleur pâle à reflets verts brille dans le verre. La bouche
est pleine, structurée sur de beaux amers nobles et marquée par des
accents de fruits secs et de citron vert en même temps que de menthe
sauvage. Un beau Chablis de race qui fait honneur à la classe de son
terroir...Excellent.


 

Publié dans Chablis

Commenter cet article