Chassagne-Montrachet La Maltroie 2006 - Guy Amiot et Fils

Publié le par Patrick Essa

Les 2006 qui ont été soufrés à des valeurs normales et recoltés mûrs évoluent vite en moyenne et je vous conseille de les boire sans attendre dix ans. Peu acides à leur naissance et pourtant concentrés car issus de rendements faibles, voici plusieurs bouteilles que je bois sans réel plaisir même si les vins ne sont pas passés. Jaune doré, sentant la mirabelle et le miel en fusion ce Maltroie ne démérite pas mais manque un peu de nerfs et de fougue pour satisfaire mon palais de " nordiste ". Comme de nombreux Bourgogne blanc de ce millésime il est équilibré sur le profil d'un Hermitage blanc et possède cette part un peu oxydo-réductive qui laisse le consommateur inquiet quant à l'avenir de ces supposés grands vins de terroir. Assez long tout de même et loin d'être indigne mais pas le grand frisson de ce rare petit cru mixte. AB __________________ Copyright © Patrick Essa - Webmaster Email - Biographie "Ordo ab chao"

Publié dans Côte de Beaune Blanc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article