Côte Chalonnaise: Finage de Montagny

Publié le par Patrick Essa

 

Situé à l'extrémité sud de la Côte Chalonnaise, le finage de Montagny est entièrement dévolu à la culture du Chardonnay. Très longtemps considéré par le négoce de la place comme le grenier à vin de ses approvisionnements il a mis beaucoup de temps à affirmer sa nature très originale qui parfois le rapproche du beaucoup plus nordiste Chablis. Il doit sans doute cette impression générale à de fréquentes vinifications en grands contenants et à des élevages assez courts - entre 8 et 12 mois -réalisés la plupart du temps en cuve mais également à la présence en sa partie sud de sols de l'étage Kimméridgien.

Le finage de l'appellation s'étend sur quatre communes : Montagny, Jully, Buxy et Saint Vallerin . Dans la partie nord et centrale son sol brun, argilo-calcaire mêlé de bans de marnes blanches du Lias et du Trias est également marqué dans ses parties supérieures par des calcaires durs à entroques du Bajocien. Il en résulte des expressions climatiques diverses qui typent fortement le caractère des crus selon leur emplacement. Cette multplicité des sols a pourtant longtemps été négligée car il suffisait à ces vins de titrer 11°5 pour être reconnus comme "premiers crus". Il s'agissait alors du seul endroit de Bourgogne qui déterminait la classe de son vin par son potentiel en sucre. Cette "curiosité" a duré jusque dans le courant des années 80, date à laquelle les sols ont été cadastrés selon leur qualités morpho-géologiques et organoleptiques. Dans cette partie j'aime beaucoup les crus du "Vieux Château", des "Bonnevaux" ou du très racé "Burnin".

Le coteau sud qui est sur Saint Vallerin et Montagny me paraît être celui qui a le plus fort potentiel car son exposition plein Est, ses pentes fortes et sons sol d'huitres coquillées du kimméridgien est fort proche des meilleurs secteurs des grands crus du chablisien. Il faut avoir goûter aux "Cloux" ou à "la Moullière" pour s'en convaincre pleinement.

Commenter cet article