Dimanche 24 février 2013 7 24 /02 /Fév /2013 11:11
  

 

 


Certains le savent sans doute mais je le rappelle quand même la parcelle de la Comtesse est voisine de la Mouline qu'elle jouxte au nord et ses ceps sont encore plus âgés! On imagine donc aisément le potentiel unique de cette "blonde" vinifiée par le très talentueux et discret Christophe Pichon. Au milieu d'une série incluant tous les ténors de l'appellation la cuvée a impressionné par sa densité, la richesse de sa matière et - particulièrement en 2009 - par la race de son terroir. Vin noir violacé, aux parfums de mûre sur un léger fumé il possède une structure souple et des tanins polis en même temps que le fruité frais unique de la petite serine de cette fameuse Côte Blonde. J'ai d'avantage apprécié le naturel du 2009 à la forme quasi idéale du 2010 qui aujourd'hui pourrait être pris pour de nombreux autres crus de haut vol car son élevage est un peu en avant. Mais laissons lui du temps car tout est en place pour que le temps révèle sa haute qualité. La Comtesse est désormais à La Mouline ce que la Romanée est à la Romanée Conti, un alter ego potentiel singularisé par des vinifications et élevages différents. Une chose est certaine le vin a la taille "grand cru"... E+


Par Patrick Essa - Publié dans : Provence et Rhône - Communauté : Les passionnés du vin de Bourgogne
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Rechercher

Partager

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés