Gevrey-Chambertin Cherbaudes 1999 - Lucien Boillot

Publié le par Patrick Essa

 



     Les vins de Pierre Boillot - qui travaillait alors encore avec son frère Louis - méritent de vieillir pour fondre leur riche abondance tannique et leur puissance brute. Vins de sève, tramés et marqués par des matières fermes ce sont des crus puissants dont la fougue doit être canalisée. Je les aime ainsi car ils symbolisent un style unique qui positionne les crus dans une perspective d'avenir très affirmée. Et de nos jours les tenants de ce choix se font rares! Ce Cherbaudes est sans doute la version la plus souple des crus du domaine et à bien des égares il ressemble stylistiquement à un Chambolle, en particulier pour sa finesse. Vin de texture soyeuse issu d'une année d'équilibre, il est aujourd'hui à son optimum et semble pouvoir le maintenir quelques années sans forcer. Robe bien sombre à reflets rubis, nez finement torréfiés qui est marqué par la griotte et bouche nerveuse et svelte d'une rare complexité. Proche d'un Mazis bas dans ce millésime! E+

 

Publié dans Côte de Nuits

Commenter cet article