Mazoyères Chambertin 2003 - Taupenot Merme

Publié le par Patrick Essa

 

 

Mazoyères Chambertin 2003 - Domaine Taupenot-Merme à Morey Saint Denis

   On positionne souvent Mazoyères comme le moins parfait des grands crus de Gevrey-Chambertin en raison de sa partie la plus à l'Est qui sur une carte se montre fort proche de la nationale. Certains en ont conclu bien vite que ces parties ne méritaient en rien le titre de grand cru...rien n'est plus faux. En effet le sol s'élève depuis la partie nord des Charmes et la partie "basse"  des Mazoyères surplombe nettement le "Champs Chenys" mitoyen qui lui n'est qu'un simple - et fort bon - village, elle se trouve même plus haute que le bas de la Griotte et au même niveau que les bas de Charmes. Combien en revanche ces deux climats sont différents, tant Mazoyères un rien plus frais en raison de l'influence des vents venant de la Combe Grisard se montre plus immédiatement bouqueté que Charmes, plus terrien, dense et sans doute dans le dessus "structuré". Mazoyères ne devrait jamais revendiquer sur ces 18 ha 58a 68 ca le nom de Charmes en dépit de sa funeste autorisation par l'INAO depuis son classement en 1936 et préserver sa vraie originalité de terroir.

   Celui-ci est caractérisé par un substrat de graviers calcaires. Ces sols peu profonds sont composés d'une terre brune/blonde argilo-calcaire, très arable et mêlée de graviers. Le sol est très fin en ces endroits, ressuie vite en sa partie haute et s'il est plus profond au levant, sa qualité est absolument incontestable. Les parties hautes donnent des vins élégants, ciselés et extrêmement fins qui évoquent stylistiquement les partie médianes des Echézeaux et du Clos de Vougeot. Les parties basses confèrent aux vins des arômes plus bouquetés, généreux et d'une séduction immédiate extraordinaire. Je suis un grand amateur de ce cru minoré qui doit être recherché lorsque l'on aime les crus de pinot mêlant finesse, gourmandise et distinction. De nombreux producteurs d'élite le vinifient et il possède de ce fait une très belle régularité.

   Le domaine Taupenot-Merme possède ici 86 ares dans la partie haute du cru, proche de Morey juste sous les Combottes de Gevrey-Chambertin. La parcelle plantée entre les vignes de Camus (près de 3 ha!) et les cousins Perrot-Minot dispose d'une sélection de vieux plants très fins qui donnent un supplément de race et de densité à leur vin. Le domaine en tire régulièrement un vin puissant et "tramé" qui peut affronter une longue garde en se bonifiant, sans pour autant manquer de séduction immédiate. Ce millésime 2003 très mûr lui a parfaitement convenu car son emplacement très légèrement "frais" a su le prémunir des excès de chaleur alcooliques liés au millésime.

   Le vin possède une très belle robe rubis, sombre, jeune et de basse turbidité. Il semble avoir été filtré avec précaution tant sa brillance est remarquable. Les notes initiales de fraise des bois, de framboise et de menthe sauvage évoluent vers des accents plus épicés à l'aération en faisant apparaître une fine ligne sus-jacente fumée/réglissée d'une rare noblesse. Un profil olfactif complexe, droit et pur qui enchante par son intensité. La bouche douce et voluptueuse tapisse le palais par sa viscosité de texture mais ne s'égare en rien sur les chemins d'une matière sirupeuse aux accents "sucreux". Non! Le vin est droit et extrêmement harmonieux grâce à des tanins très fins, un élevage totalement fondu aujourd'hui et une superbe finale longue et montante. Quel beau vin! Excellent.

style intermédiaire

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ardoneo 12/04/2011 18:37


j'ai gouté quelques 2006 de chez eux et j'ai trouvé le style des vins assez durs, avec des tanins secs et très présents...Je sais que le millésime n'aide pas mais je n'avais pas été
convaincu...avez vous gouté d'autres millésimes ?