Meursault Poruzots 2006 - François et Antoine Jobard

Publié le par Patrick Essa

Meursault Poruzots 2006 - François et Antoine Jobard Je pense que les vins de François et Antoine Jobard sont parmi les plus classiques de l'appellation Meursault. François a créé un style qui est emprunt de tension et de richesse. Adepte des raisins à belle maturité et des concentrations naturelles, il ne produit jamais beaucoup et ces vins savent vieillir avec un rare bonheur. Les longs élevages en fûts et la volonté de ne jamais marquer les crus par l'élevage laissent poindre des sensations fort proches de des sols, c'est un peu comme si vous goûtiez le caractère du cru mêlé à celui de l'année. Et ici cette dernière marque le cru plus que le sol. 2006 est une année complexe qui évolue en ce moment vers des notes de miel et de curry signalant la basse acidité des raisins et le côté un peu blet qu'ils avaient parfois. Petits rendements, peaux épaisses, lies assez abondantes et moûts visqueux ont donné des vins sentant la mirabelle au début. Cette absence notable d'arômes d'agrumes se ressent aujourd'hui dans les profils de ces crus qui ont un caractère rancio et ligneux qui pointe désormais. Structurés, ils ne faneront pas vite mais ils manquent de fraîcheur si on les compare à leurs pairs. Celui-ci est un bon exemple de 2006 réussi qui possède ce caractère d'année. Encore frais et mentholé il a aussi ces notes de curry et de mirabelles qui vont plonger vers les épices douces et le rancio léger. Un vin plein, concentré et pur qui ravira les amateurs de crans Hermitage mais qui déstabilisera un peu les tenants des Meursault modern style tendus comme des arcs et salins. Moi j'ai aimé...très bien.

Publié dans Côte de Beaune Blanc

Commenter cet article