Puligny-Montrachet Les Combettes 2009 - Domaine Jacques Prieur:

Publié le par Patrick Essa

Le cru de Combettes a très longtemps été vendu en Meursault Combettes tant il ressemble sur le plan stylistique aux premiers crus de cette commune. C'était un usage loyal et constant comme on pouvait le faire avec les Santenots vendu en "Volnay". La création des appellations d'origine a changé la donne et le vin s'est vu classé logiquement sur le finage de Puligny-Montrachet. Le domaine Prieur de Meursault en est toutefois le principal propriétaire - près de 2 hectares - suivi par le domaine Ampeau également de Meursault - 2/3 d'hectare - et par quelques propriétés plus petites dont les plus connues sont Carillon, Sauzet et Maroslavac.

 

 

 

Le sol de Combettes ressemble beaucoup à celui des Charmes dessus de Meursault avec son substrat argilo-calcaire, très pierreux, ses sols bruns clairs et une orientation vers le levant. Les sols ressuient vite et la vigne y est en général précoce ce qui lui confère une grande intensité et une trame souple et glycérinée extrêmement séductrice. C'est un cru de grande garde, capable de défier plusieurs décennies sans perdre le moins du monde son bouquet particulier d'aubépine et ses arômes de fleurs séchées et de fruits blancs, très subtilement noisettés. Il me semble qu'ils se ceindent en plusieurs parties si on le considère du Nord au sud.

  • Contre les Meursault-Charmes le sol a été fortement remanié et est encore marqué par une ancienne carrière de gravier qui forme une sorte de cuvette - parcelle Sauzet -, l'endroit est solaire et mûrit très précocément.
  • Puis le cru est assez uniforme en une sorte de rectangle de près de 4,5 hectares qui inclut les parcelles Carillons et Prieur, c'est je crois le "rognon" de ce cru.
  • Ensuite la parcelle Ampeau part en biais depuis un ban d'arbres qui masquent une dépression de carrière qui était ancien dépot face aux carrières de la Garenne, la zone est un peu plus fraiche et tardive. Mais les vins sont ici d'une indicible finesse

  Ce 2009 de la maison Prieur est un vin d'une rare élégance et d'une absolue sensualté par son touché de bouche qui évoque le Charmes voisin. La robe est un jaune d'or à reflets verts, le nez exhale de très belles notes de chèvrefeuille, de mirabelle et de mangue et la bouche enveloppante et fraîche est marquée par une texture glycérinée et de très beaux arômes de fuits blancs. Longue finale pour ce Meursault de Puligny...Excellent. 

__________________
Copyright © Patrick Essa - Webmaster Email - Biographie
"Ordo ab chao"

Publié dans Côte de Beaune Blanc

Commenter cet article