Puligny-Montrachet Les Folatières 2006 - Domaine Jean Pascal à Puligny-Montrachet

Publié le par Patrick Essa

 Le cru de Folatières est assez étendu et se place juste au dessus des Clavoillons dans une zone de coteau qui s'incline progressivement dans le sens est-ouest.Il mesure 17.63 ha et est marqué par une petite combe qui le surplombe, celle-ci ayant déposé de nombreux colluvions.

 

  Les parties basses plus planes donnent des vins généreux, vineux et très profonds qui sont très comparables au Caillerets voisin mais avec plus de délicatesse. Il s'agit sans doute de la meilleure partie "premier cru" du village. Le sous climat de Chaniot situé dans cette zone est même sans aucun doute possible le meilleur secteur potentiel classé en premier cru de la commune. Pierre Bouzereau et JM Gaunoux en produisent des exemples magnifiques.

 

  Le cru est plus pentu à partir des 2/3 supérieurs et également placé sur un substrat plus pauvre et caillouteux qui confère aux vins une tension plus affirmée. Ce caractère d'influence pédologique est souligné par une maturation des fruits un peu plus tardive. Ez Folatières est également marqué par deux sous climats assez hauts sur le coteau: "Peux Bois" et "En la Richarde" qui me paraissent moins qualitatifs et surtout assez différents des Folatières car plus vifs, moins séveux et moins racés.

    Les Pascal coiffent une double casquette, de vigneron bien entendu, mais également celle de pépiniériste. De ce point de vue l'on peut dire qu'ils sont à l'origine de nombreux vins de la côte des blancs car ils fournissent un nombre considérable de domaines en plants de qualité.

  Ce Folatières est issu d'un assemblages de parcelles diséminées sur le coteau et a été élevé sur une douzaine de mois. Couleur or-vert, très claire, pure et brillante. Le nez fin et frais évoque les terres septentrionales avec ces accents de mousseron et de craie et possède une jolie intensité. La bouche est droite et enveloppante et dispose d'une matière de fort bon aloi. La longue finale sur les agrumes marque une belle tension dans le contexte de l'année. Une bouteille à attendre quelque peu mais qui se livre déjà avec une certaine amabilité. Bien.

 

Publié dans Côte de Beaune Blanc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article