Volnay Caillerets 1949 - Maison Poulet

Publié le par Patrick Essa


 


 


 







Les propriétés royales ont subsisté sous le vocable de Caillerets, les Cailles du ré... Le Clos du Roi.Parfois transformées en Clos des Ducs ces entités étaient
évidemment les mieux placées sur le coteau et destinée à produire les crus de finage de la Maison du Seigneur qui cultivait pour son Suzerain. Jusque dans le milieu du 19 ieme siècle point de
cuvée de Volnay en dehors de celles sises sur les milieux de pentes car bas et hauts sont réservés aux ordinaires consommés sur place. Depuis toujours il occupe la première place du classement
communal en raison d'un terroir d'une unité quasi parfaite. Terres blondes mêlées d'argiles et de calcaire, sa nature pierreuse et pauvre engendre des vins très fins sur une puissance affirmée.
Caillerets est un grand vin de garde et ce n'est pas celui-ci qui risque de changer la donne. 



   64 ans au compteur et pas un signe de faiblesse. Robe rubis sombre à peine moirée d'acajou, nez très frais centré sur la cerise et la pêche de vigne sanguine d'une présence
incroyable et bouche vibrante, peu alcooleuse et tellement douce et complexe. Un vin d'après guerre, pas encore officiellement premier cru produit par une maison de négoce qui avait ses habitudes
chez les meilleurs fournisseurs d'alors. Vin de vignes exsangues et de fins pinots, vinifié sans artifice et sans beaucoup de moyen, mais vin parfait qui ce soir là éclipsa par sa longueur, sans
effort, Echezeaux, Rugiens et La Tâche. Volnay est grand... Quand on vous le dit, écoutez! -)) Hors ligne. 



+ Volnay Caillerets


+ Maison Poulet

Publié dans Côte de Beaune Rouge

Commenter cet article