Chablis Grand Cru Valmur 1998 - Guy Robin

Publié le par Patrick Essa

Chablis Grand Cru Valmur 1998 - Guy Robin Le domaine Robin est historique et il est sans doute l'un des mieux dotés en premiers et grands crus de Chablis. Parmi ces climats fabuleux son Valmur est souvent le plus dense et puissant avec une expression ferme qui confine parfois à une austérité prononcée. 1998 est une année étonnante, marquée par le froid d'une année tardive et le botrytis. Couleur ambrée et notes de sur maturité sont au rendez vous ainsi qu'une bouche sèche et très vive. Cette maigreur n'enlève pas de jeunesse au cru qui apparaît svelte mais hélas sans grand dessein. Une petite déception.

Publié dans Chablis

Partager cet article

Chablis est le meilleur vin de l'Eté

Publié le par Patrick Essa

Dans une région Bourgogne ou le rosé est fort modérément apprécié tant il nie la nature du terroir et du cépage, Chablis fait figure de star estivale. Vin naturellement frais et fringant il n'a pas son pareil pour dynamiser les bouches et procurer sensations fruitées et juste complexité aromatique liée à son aire de production. Vin fin, précis et toujours pur il est à son meilleur sans que l'on soit obligé de le glacer pour faire apparaître une artificielle impression d'équilibre. Voici ceux que j'ai ouvert avec déléctation lors de cet Eté 2013:

 

 

Chablis Vaudésir et Clos 2010 - Besson: deux grands crus de bon niveau élevés en cuve et mis en bouteille après 10 mois d'élevage. Nets, fins, longilignes et très salins. Ils m'ont plu pour leur race et ses notes de fleurs blanches si caractéristiques de l'appellation. Mention à Vaudésir pour le supplément d'âme

 

 Chablis Montée de Tonnerre et Blanchot 2000 de Raveneau: des vins très frais, d'une jeunesse insolente et d'une très belle maturité de fruit. Blanchot délicat et svelte alors que la Montée était plus incisive et saline tout en ayant plus de fond. Le premier cru surpassant ici le grand. Élevés en fûts et tout aussi purs qu'en cuves!

 

 Chablis Séchet 1997, Vaillons 2000 et Preuses 2000 de Vincent Dauvissat: trois vins incisifs, stricts et coupants qui procurent de belles sensations iodées et salines. Les 2000 supérieurs en densité au 97 mais les trois très frais et parfaitement équilibré. Séchet floral, Vaillons sur les fruits blancs et Preuses plus minéral et construit sur de fins amers. Bonnes vibrations avec des poissons de rivière et du Homard grillé.

 

Chablis Grenouilles 2005 et Côte de Léchet 2001 - DE Defaix: deux beaux vins prêts à boire qui jouent le registre de la finesse et de la race sans ostentation. Vins de cuve et de précision, éleves avec patience et discrétion ils se montrèrent parfaits de plénitude. Léchet floral et racé, Grenouilles très fin et d'une rare complexité saline en finale. Délicieux!

 

 Chablis Montée de Tonnerre 2011 Geoffroy: bu deux fois. Souple, fruité et assez parfumé. Le parfait Chablis de table vendu à prix modique, bon et accessible dès aujourd'hui. L'anti rosé par excellence car tellement meilleur au même prix.

 

Chablis Moutonne 2007 - Long Depaquit/Bichot: un grand cru qui est aujourd'hui à point et qui montre une jolie fraîcheur et de la complexité meme si l'étiquette aurait tendance à nois faire espérer mieux encore. Bon vin de race et vinification discrète toutefois.

Publié dans Chablis

Partager cet article