Climat Grand Cru: Criots Bâtard Montrachet

Publié le par Patrick Essa

 Criots est le plus petit des grands crus blancs bourguignons si l'on exclu la confidentielle production de Musigny blanc du Comte de Vogüe. Petit bout de terre regardant le sud sur une fin de pente étroite, située sous le Bâtard de Chassagne - ce rectangle magique a été conquis " grand cru" de haute lutte au moment du classement des AOC dans le premier tiers du 20 ième siècle.

 

 Il aurait pu voir son voisin ouest de "Blanchots Dessus" le supplanter car lui est sous le Montrachet et son exposition tout aussi qualitative. Un brin de pente et de surface en plus ont dû l'avantager et sa finesse extrême a fini par le faire adouber.

 

 

Le cru mesure 1.57 ha, il est   rectangulaire et ses terres  sont assez homogènes même si la pente est légèrement plus marquée à l'ouest. Fait d'un substrat calcaire un peu plus marqué par les argiles que les deux autres Bâtard, le cru livre des vins à étonnante sensualité car c'est une zone solaire précoce qui type les vins sur une certaine douceur de texture en même temps que sur une viscosité plus murisaltienne que " Montrachet ".

 

  Mais ne nous y trompons pas, il possède la dimension d'un grand cru lorsque son rendement est mesuré et qu'il peut ainsi puiser dans son sol une énergie tellurique aussi originale que terriblement séductrice jeune. C'est avec "Bienvenues" le cru le plus accessible jeune de la sphère Montrachet et je dois avouer apprécier particulièrement ses subtiles notes florales qui parfois le rapproche de l'équilibre des Genevrières du Dessous ou des Charmes dessus.

 

  Un peu moins puissant et un peu plus épicé que ses voisins il envoûte par sa classe naturelle. Cette petite entité livre des crus que je trouve assez régulier et qui ne semblent pas se singulariser selon leur emplacement. Intuitivement je perçois un rien plus de tension selon que l'on se déplace vers l'Est et plus de puissance et de robustesse si l'on va vers l'ouest... Mais les vinifications comme partout influent sur ces tendances générales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article