Climat Grand Cru: Les Clos à Chablis

Publié le par Patrick Essa

  Les Clos 

  Les Clos est le plus vaste des crus de Chablis. Il mesure 24ha 79a et représente à lui seul un quart de la surface grand cru de l'appellation. C'est aussi le plus étendu des grands crus bourguignons blancs après le Corton-Charlemagne des communes d'Aloxe, Pernand et Ladoix. Son orientation au Sud est complexe car le cru tourne dans le sens Est-Ouest et est fortement incliné en sa partie supérieure. Celle-ci plus caillouteuse, plus pauvre repose sur un sol calcaire du Kimméridgien moyen qui contient les fameux fossiles exogira virgula, sorte de petites huites fossilisées. C'est sans conteste l'un des terroirs le plus qualitatif de l'appellation. La partie basse est plus argileuse et ses terres plus lourdes ne participent pas complètement de l'ultime qualité des terres médianes et médianes hautes.

 

     

   Il en résulte des différences ténues dans l'expression des cuvées selon que l'on se trouve sur une origine "haute" ou "basse". Cependant ce vin est toujours à la hauteur de sa grande réputation et il se montre régulièrement le plus énergique et "droit" des grands crus en même temps que celui bénéficiant de la plus importante capacité de garde. C'est un vin brut, sauvage et aérien. Par sa tension et son intensité il ressemble stylistiquement aux parties hautes du Charlemagne d'Aloxe et au Dessus des Perrières murisaltien. Il entre incontestablement dans la catégorie "glorieuse" des vins de cailloux qui évoquent très souvent le silex et l'iode sur des notes d'épices comme la cannelle et une finale quelque peu "saline"...à vous le décrire, j'ai un peu l'impression de le humer et de le goûter!

   Je crois que sa très forte notoriété actuelle ne vaut que pour les meilleurs vignerons qui le produisent car il se montre alors d'une intensité et d'une race très proche de l'image chablisienne ultime. Vin sobre et minéral, vin de rocaille proche d'une forme d'ascèse gustative. Hélas il n'a pas toujours l'ensemble de ce spectre aromatique complexe et l'équilibre ciselé qui doit être le sien. Il peut aussi - rarement - se montrer végétal et maigre et développer une consistance qui évoque plus l'absence de maturité et les rendements élevés que sa nature originelle fougueuse.

   Il existe aussi une partie nommée "Clos des Hospices", ancienne possession de l'hopital de Chablis, ce Clos est la propriété de la maison  Moreau depuis 1907. Zone esposée au Sud, pierreuse et fort qualitative, elle ne jouit pourtant pas d'un surcroit de réputation face aux autres grands crus Clos. Elle mesure 0.82 ha que se partagent en parts égales les domaines Louis Moreau et Christian Moreau. Située derrière  les batiments de l'hopital, en pied de coteau donc dans le bas des Clos avec des rangs plantés du nord au Sud. Elle donne un Clos plus tendre et féminin. Une très oroginale curiosité qui constitue sans doute un grand cru un peu "à part".

  Il y a de nombreux exemples de ce vin fort célèbre et les plus réputés sont sans doute ceux des domaines Raveneau, Dauvissat, Robin, Louis Moreau, Fèvre et Droin. Les négociants beaunois Bichot et Drouhin en produisent aussi d'excellents. J'aime pour ma part particulièrement ceux de Jean-Paul et Benoit Droin car ils me pararissent toujours avoir cette petite austérité de naissance et ce tension si caractéristique du cru. De surcroit ils sont très "abordables" en terme de prix.        

 

  Patrick Essa - Maj  le 10/09/2014      

Tous droits de reproductions interdits sans autorisation de l'auteur

 

+.... sur Chablis:

Climat Grand Cru: Vaudésir à Chablis  

Publié dans Chablis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article