Climat Premier Cru: Le Clos Saint Jean à Chassagne-Montrachet

Publié le par Patrick Essa

Le Clos Saint Jean est situé dans la partie supérieure centre du finage de Chassagne-Montrachet. Historiquement réputé pour l'excellence de ses vins rouges fins et racés, il se décline aujourd'hui dans les deux couleurs avec un égal bonheur. Le Clos Saint Jean originel qui est de taille modeste (environ 1 ha,propriétés des familles Pillot et Morey-Coffinet) englobe - comme il est d'usage en cette commune - quelques autres climats qui lui sont très proches et qui ne gâtent en rien sa haute qualité. Ainsi une partie des lieux-dits "Chassagne" et l'intégralité des Rebichets peuvent-ils revendiquer ce prestigieux patronyme.

Les "rouquins" de Chassagne sont des vins d'une rare et mésestimée qualité. Ces crus de pinots peuvent être aussi délicats que certains crus de la Côte de Nuits car le substratum sur lesquels ils reposent leur ressemble fortement. N'oublions pas que nous voyons resurgir en certains endroits de Meursault et surtout ici à Chassagne le calcaire de comblanchien qui marque fortement les strates superficielles nuitonnes et leur confère ce grain de texture et cette énergie inimitable. Longtemps Boudriotte et Clos Saint Jean furent vendus plus chers en rouge que la majeure partie des Côtes de Beaune avec une apogée au milieu du 19° siècle qui les verra être comparé en qualité aux Vougeot et Chambertin eux-même dans l'esprit des négoces en place. Relire les ouvrages de Lavalle et Courtépée à ce sujet.

Aujourd'hui encore je ne suis guère surpris de ce prestigieux "cousinage" car lorsqu'ils sont élevés avec l'ambition des meilleures cuvées, ces vins là peuvent être parmi les meilleurs qu'engendre la Côte de Beaune. J'avoue même qu'ils me me paraissent disposer d'un potentiel "encore plus grand" lorsqu'ils sont issus du pinot noir. Las le marché les préfère de blanc vêtu car ils sont bons, le nom est beau, sonne bien dans toutes les langues et il n'y a rien à faire avec Montrachet sur la "jaquette" l'amateur pense à un vin clair. Cela me chagrine un peu mais je m'incline devant le choix des producteurs qui de toute manière savent bien tout cela!

  Les bons producteurs ne manquent pas sur ce climat d'élite. Je citerais en rouge les domaines Lamy-Pillot, Jean-Marc Pillot, Paul Pillot et Morey-Coffinet et en blanc Picard et Guy Amiot. Mais il existe de nombreuses variations de ce cru qui pourraient requérir votre attention. Un des crus les plus homogènes de la commune sans aucun doute.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article