Des hommes et une terre: Les Cras à Meursault

Publié le par Patrick Essa

Des hommes et une terre: Les Cras à Meursault

 Les Cras

 

 

  Dans le courant du dix neuvième siècle des tombes carolingiennes sont mises à jour dans ce secteur Nord de la commune. Serions nous au cœur d’un lieu sacré? En tous cas ces sépultures semblent attester que le culte religieux que les populations du haut moyen âge entretenaient était rendu en cette contrée et assurément il y règne  t encore un climat emprunt de solennité et de recueillement. 

   Rien d’étonnant alors à ce que nous soyons  non loin de la voie romaine ancienne reliant Beaune à Autun où tant de générations se succédèrent à pied où selon des attelages divers. Il n’est d’ailleurs pas exclu que cette via romane  ait été bordée de cénotaphes avant que les carolingiens ne décident d’y enterrer leurs morts. 

   Ce lieu a par la suite été planté de vignes, sans doute dès le haut moyen âge puis selon une organisation monastique gérée par Citeaux qui possédait en ce village plusieurs « clous » et des bâtiments d’exploitation . 

  Son substrat clair, crayeux est peut être à l’origine de son nom. Mais ce terme récurent en Bourgogne dans les vignobles peut aussi provenir des corbeaux qui par période colonisent ici les lieux en croassant selon des « craaa, craaa » sonores et à dire vrai bien peu élégants. Mais la réalité des observations est elle toujours emprunte d’une « joliesse » utile à la commercialisation des crus?...que nenni! 

  Petit cru mesurant 3,54 ha,  Cras est un vignoble mixte "à la mode murisaltienne". Pour d’obscures raisons il n’a pas été intégré aux Santenots au moment des classements des premiers crus dans les années 1940/1950. Pourtant, des parcelles de valeurs agrologiques contestables pour des premiers crus, les Santenots « du dessous » en particulier obtinrent cet accessit. 

  Ainsi ils subsistent sous leur nom mais comptent en leur sein un monopole qui occupe près d'1/5 de sa surface : Le Clos Richemont du domaine Darnat. Les Cras peuvent être blancs ou rouges comme le climat voisin de Meursault-Caillerets et ils s'expriment avec bonheur dans les deux couleurs.

 Le terroir est placé assez haut sur le coteau et surplombe en fait les Petures. Il est composé de terres de natures variables selon les situations. La bande du haut dispose de sols bruns/blonds, caillouteux, assez pentus de nature argilo-calcaire et de maturité précoce. Elles donnent des vins fins, bouquetés et discrètement fruités qui se livrent assez facilement en jeunesse. La partie du Clos Richemont dans la partie nord supérieure est plus argileuse et ses sols plus sombres étaient autrefois plantés avec des pinots. Les blancs sont aujourd'hui très vineux et souples et possèdent une nature originale qui les rapproche un peu du Montrachet de Puligny. 

  Vient ensuite une bande haute où sont localisées entre autres  les propriétés Brunet, Chouet (exploitées par Christophe Pauchard de Cirey les Nolay), Voillot, cette bande se termine par le Clos Richemont et une vigne classée en Bourgogne des Hospices de Beaune. Ce secteur est largement dominé par le chardonnay et génère souvent des vins précoces et vineux qui possèdent un caractère puissant aux arômes centrés sur les fleurs blanches et les fruits frais. 

   Enfin les parties basses du climat occupées par deux propriétaires seulement montre des terres plus blanches en raison du passage d’une veine d'oolithe. Cet endroit est plus spécifiquement dévolu aux blancs car très solaires et de caractères minéraux, ils ressemblent un peu aux Blanchots de Chablis ou à la partie haute exposée sud du Corton-Charlemagne.

 Cette zone basse est située dans le prolongement des terres remaniées des Hospices- qui jouxte les Santenots du dessus (Petures) et que se partagent les domaines Jean Latour et fils (en rouge) et Buisson-Charles (en blanc). Le blanc est d’une rare puissance et ne doit jamais être récolté trop mûr sous peine de confiner à la lourdeur et au manque d’expressivité. Le rouge est délicat et très fin.

 

Ecrit par Patrick Essa - 2018

reproduction interdite 

 

 

Des hommes et une terre: Les Cras à Meursault
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article