Climat Premier Cru: Les Serpentières à Savigny Les Beaune

Publié le par Patrick Essa

Savigny est sans doute le village de la Côte de Beaune le plus sous-estimé au regard de la qualité indéniable de ses coteaux. Finage étendu, positionné entre Aloxe-Corton et Beaune, il bénéficie de sous-sols argilo-calcaires de première qualité dont une grande partie est classée en premiers crus. Les plus connus se nomment Serpentières, Narbantons, Guettes, Gravains, Fourneaux et composent une palette de crus saisissante par sa fraîcheur et son fruité caractéristique. Très proche des vins de Volnay dont ils partagent la finesse, ils ont également la densité des vins d'Aloxe et leur texture enveloppante lorsqu'ils sont issus des meilleurs emplacements.

 

Les Sepentières sont situées à la sortie du village, non loin du cimetière, dans une zone pierreuse, relativement plane qui mêle argiles rouges et calcaire. Ce climat exposé au sud-est engendre des vins de longue garde qui mettent toujours un peu plus de temps que les autres Savigny pour se révéler. De ce point de vue ce sont souvent les vins les plus discrets et austères du finage en jeunesse. En revanche ils prennent au vieillissement un bouquet unique d'églantine et de mûre sauvage qui évoque les meilleurs crus de la Côte de Beaune. Assez précoce car solaire il permet également aux crus d'avoir une texture tannique charnue mais jamais trop ferme. C'est indicutablement un vin que les amteurs de Bourgogne doivent rechercher. Le domaine Guillemot - entre autres - produit ici un vin droit et fin sur un peu plus de un hectare dans les parties médianes et basses du finage.Pour en avoir déguster de très anciens, je puis signifier qu'ils ont une densité remarquable et une capacité de garde proverbiale. Merveilleux : 76/78/79/85/88 et 90.


  Les bons producteurs de cette appellation sont assez nombreux et tous réalisent des vins qui peuvent se comparer aux meilleurs Beaune et Corton voisin. Obtenir pour la moitié du prix d'un grand cru de la Côte de Beaune une qualité quasiment équivalente ne se retrouve d'ailleurs qu'à Savigny les Beaune. Un des villages les plus sous-estimés de la Côte de Breaune en raison d'une plaine alluviale trop conséquente en forme de "puit à vin". Le présence de la ville de Beaune juste à côté à également porter un peu préjudice au finage qui est bien souvent perçu comme une sous partie de cette AOC. Vraiment dommage car Savigny est toujours un vin raffiné et parfaitement équilibré. Petit bémol sans doute, la rusticité de certaines cuvées "villages" de bas de coteaux.

  • Domaine Ecard: fin, bouquété et séveux, les vieux vins sont superbes.
  • Domaine Pavelot: Concentré et tannique à la longévité proverbiale
  • Domaine Lebreuil: les derniers millésimes sont splendides
  • Domaine Giboulot: très élégant.
  • Domaine Guillemot: un hectare idéalement placé
  • Domaine Drouhin: une cuvée régulièrement réussie et gourmande.
  • Domaine Bize: un vin qui a de la tenue et qui se montre très élégant dès son jeune âge.

Commenter cet article

Schreiber Laurent 05/09/2016 15:40

Hello
Merci pour ton ananlyse de ce terroir.
Tu n inclus pas Aux vergelesses dans les grands 1er cru ?
c est volontaire ?
J ai souvenir d avoir gouté de tres grands blancs chez Bize sur ce climat.

merci

a+
Laurent