Côte Chalonnaise 5: le vignoble de Bouzeron

Publié le par Patrick Essa

 

 

 

 

 

 

 

 En 1988 les vignerons du village de Bouzeron obtiennent le droit d'ajouter la mention "Bouzeron"  au cépage aligoté qu'ils produisent largement. Sous l'impulsion des domaines historiques de l'appellation ils réussisent à faire reconnaître ce vin original et fort prisé des casse-croûtes et apéritifs entre amis comme un cru à part entière qu'il est permis également de boire à table en accompagnements de mets raffinés. On le sert au Clos de vougeot sur les poissons et chez Lameloise sur les bonnes entrées régionales, c'est un vin simple et franc qui a sans doute su profiter de la vague de reclassements qui a marquétoute la Côte chalonnaise à partir des années 80/90.

 

    Comme l'ensemble de la Côte Chalonnaise, le finage de Bouzeron est sous l'influence du Horst de Mont-Saint Vincent. Celui- ci est un vaste bloc de socle ancien soulevé par les plissements des Monts Alpins à l'Est. Ce Horst s'étend entre Montceau au Sud et la plaine de la Saône. Après érosion la couverture jurassique n'a subsisté que sur ses flancs Nord et Est, zone où la vigne à trouvé un formidable substrat pour s'épanouir.

 

1507187_10201573036073054_1101711591_n.jpg

 

   L'extrémité Nord de ce bloc qui plonge sous les strates de la petite ville de Chagny est entaillée par des failles orientées Sud Ouest et Nord Est. On retrouve dans cette zone de petits sommets qui s'abaissent selon que l'on se dirige vers l'Est. Ainsi le finage de Bouzeron est sous l'influence de la Colline du Camp Romain,de la Montagne de l'Ermitage et de la Montagne de la Folie, cette dernière se positionnant à cheval entre Rully et Bouzeron.

    Composé par une vallée du Jurassique supérieur et moyen, ce petit finage possède une triple orientation car formé de deux coteaux se faisant face d'exposition Est et Ouest et d'un replat au Sud qui annonce le petit plateau du finage de Rully. Cette dernière zone est la plus élevée - jusqu'à 300 mètres - et surplombe les deux coteaux qui sont compris entre 250 et 300 mètres.

   Les parties hautes de ces trois zones sont marquées par les marnes blanches de l'Oxfordien, un terroir qui convient idéalement au cépage aligoté et une altitude qui est un peu trop élevée pour son cousin bourguignon plus raffiné, le chardonnay. Le vignoble est peu étendu et ne recouvre qu'un peu plus de 60 hectares mais il est assez singulier dans chaque zone où il est produit.

   Souvent vinifié et élevé en grands contenants, de type cuve, il peut aussi parfois profiter d'un élevage sous bois n'incluant pas trop de bois neufs. Son type toujours iodé et frais n'excluant pas une matière concentrée et une complexité "que confère le coteau" que le cépage n'atteint que sur quelques secteurs de Saint Aubin (partie ouest) , La Rochepot (au dessus de Saint Aubin)et Pernand Vergelesses (dans la Combe)et Meursault( sur argiles).

1619095_10201573036233058_349529470_n.jpg

 

   Justement reconnu comme "Village" à part entière - sans mention "Aligoté" - à partir du millésime 1998 cet aligoté au potentiel incroyable souffre encore trop souvent de rendements naturels généreux, de vendanges mécaniques et d'élevages un peu courts qui exaltent plus sa nature variétale un peu simple, alors même qu'il peut chez les meilleurs producteurs se révéler d'une race saline et fruitée étonnante. On ne connaît pas encore je crois l'ultime face de ce vin capable de dominer le cépage en proposant des crus de haut vol comme en certains Charlemagne incorporant ce plant rustique. Mais ses prix de vente n'encouragent pas ses producteurs pourtant souvent très réguliers à suivre une voie encore plus exigeante. Un fait compréhensible.

 

 

   Il est difficile d'isoler à Bouzeron des zones en fonction de la qualité des vins produits car les vignerons n'isolent pas ou très peu les climats mais je constate que les parties élevées sur les sols oxfordiens et la zone Nord sont en général plantées d'aligoté. Les meilleures provenant je crois

 

  •  des hauts et des médians de La Fortune et des Clous sur le coteau Est,
  • de La Tournelle, des Pertuzots et des Corcelles à l'Est
  • et des Cordères et des Boyottes plus haut au Sud vers Rully.
  • Les autres zones pouvant être complantées en secteurs plus bas et/ou argileux de chardonnays et pinots en se vendant comme Bourgogne Côte Châlonnaise.

 

  • Producteurs recommandés:

 

Domaine De Villaine

Domaine Paul Jacqueson

Maison Chanzy ( reprise en 2012)

Domaine Michel Briday

 

Patrick Essa MAJ le 12 Juillet 2014

reproductions et citations interdites sans autorisation de l'auteur

 

 

Côte Chalonnaise 1: le vignoble de Montagny

Côte Chalonnaise 2 : le vignoble de Givry

Côte Châlonnaise 3: Le vignoble de Mercurey

Côte Chalonnaise 4: le vignoble de Rully

Côte Chalonnaise 5: le vignoble de Bouzeron

Côte Chalonnaise 6: les vignobles classés en Bourgogne "générique"

Commenter cet article