Chronique du film "Ce qui nous lie"

Publié le par Patrick Essa

Chronique du film "Ce qui nous lie"

Ce qui nous lie...Ceux qui nous lient!

Le vin au fil du temps, des saisons, du rythme de la vie et des événements qui se déroulent par-devers nous. Fugue agraire subtile des aléas du quotidien vigneron filmé avec sensibilité par un œil inspiré, ce mélo dramatique frappe nos esprits autochtones.

On s'émeut des conflits de générations, on sourit aux plaisirs enfantins retrouvés, on s'enthousiasme - et parfois s'exaspère - des partis pris assumés mais jamais l'on ne désespère de s'extasier devant des prises multiples de paysage adroitement "filmifiés".

Quel bonheur de mesurer les caudalies de Rugiens, Bouches-Chères et Perrières en scrutant les regards émerveillés d'artistes aux jeux non chapatlisés qui lèvent sincèrement le coude pour ne point cracher mais boire! Quel bon sens que cette rusticité de lieu, de temps et d'espace où les drones tendent les vues murisaltiennes sur une toile faites de règes rectilignes...

...Le souffle de nos destins s'insinue à chaque coin du cadre un peu désuet de cet opus one bourguignon qui semble pouvoir se poursuivre en terre australe selon des codes plus actuels...mais sans doute moins sensuels.

Une réussite!

Patrick Essa

Nb: Et mon célèbre voisin murisaltien y est épatant!

Commenter cet article