La Côte de Nuits 3: Le Grand Cru Richebourg

Publié le par Patrick Essa

Le Richebourg

 

 

 

 

    Mesurant 8ha 3a 4ca, Richebourg est composé de deux lieux-dits distincts: Le Richebourg proprement dit et les Veroilles sous Richebourg qui le jouxte au nord. Historiquement composé du seul "vrai" Richebourg, il a bénéficié d'une naturelle et assez juste extension sur les Véroilles dans le courant du 19 ième siècle et sans doute même dans les usages avant. Difficile de signifier si le cru en a été changé car personne, jamais, n'évoque une distinction entre ces deux finages et en considérant la situation des parcelles des producteurs, je n'ai pas à titre personnel perçu de type particulier. Celui d'Anne Gros issu des Véroilles ou celui de Liger-Belair ont même un esprit commun. Cela m'incline à penser que cette union s'est opérée pour le meilleur ce qui n'est pas toujours le cas.

 

  shape-carte-copie-1

    Situé au dessus de la Romanée Saint Vivant et séparé par un chemin du Nord de la Romanée Conti, il fait partie des cinq meilleurs climats rouges de Bourgogne, sans conteste. Si Richebourg regarde le levant, la partie Veroilles verse quelque peu vers le Nord-Est et se montre un peu plus tardive en moyenne, d'autant qu'elle monte un peu plus haut sur le coteau jusqu'à longer le très célèbre Cros Parentoux d'Henri Jayer et de Méo Camuzet. Le sol argilo-calcaire est composé d'une couche de terre d'environ 40 centimètres qui est suivie d'un substrat profond d'éboulis calcaires puis de roche. La zone est ici peu fertile - surtout dans le dessus - et les vignes souffrent pour produire des raisins gorgés de sucs et de sève.

 

     Le cru de Richebourg est unique en raison de sa puissance et de son côté toujours massif et sauvage. Il rivalise aisément avec les crus les plus intenses de la Côte et de ce pays et possède une nature "ferrugineuse" qui en fait le concurrent direct de La Landonne ou des meilleurs Hermitage sur le plan de la charpente. Mais celà n'est pas tout, il y associe une douceur de texture et une complexité aromatique unique, à Vosne on dit assez souvent qu'il "richebourde" pour signifier qu'il exprime une nature tellurique des plus individuelles. Rien ne lui ressemble d'ailleurs véritablement en Côte de Nuits si ce n'est le Chambertin en sa partie médiane mais avec toutefois pour ce dernier une nature un peu plus "froide" qui exhalte les arômes de fruits rouges là où Richebourg s'envole sur les épices et les notes de fleur fanée et de girolle fraîche.

 

 

Producteurs recommandés:

 

Thibault Liger-Belair

Anne Gros Hudelot-Noëllat

Méo-Camuzet

 

Ecrit et Mis à jour par Patrick Essa le 7 Août 2014

Citations et reproductions interdites sans autorisation

 

 

     http://acrh.revues.org/5979

 

+...sur Morey

La Côte de Nuits 10: le Grand Cru Clos de La Roche

La Côte de Nuits 11: le Grand Cru Clos Saint Denis

La Côté de Nuits 12: le Grand Cru Clos de Tart      

 

 +... sur Chambolle: 

Côte de Nuits 8: Le Musigny à Chambolle-Musigny

Côte de Nuits 9: Le Grand Cru Bonnes-Mares      

 

 +... sur Vosne:   

La Côte de Nuits 1: Vosne-Romanée "village"

La Côte de Nuits 2: Les Vosne Romanée "premiers crus"

La Côte de Nuits 3: Le Grand Cru Richebourg 

La Côte de Nuits 4: Grands crus Romanée et Romanée-Conti

La Côte de Nuits 5: Grand Cru La Grande Rue

La Côte de Nuits 6: Grand Cru Romanée Saint Vivant

La Côte de Nuits 7: Echezeaux et Grands Echezeaux       

Publié dans Côte de Nuits

Commenter cet article