La Côte de Nuits 1: Vosne-Romanée "village"

Publié le par Patrick Essa

Vosne Romanee

 

 

 

   Une ancienne tradition orale positionne la commune comme la " perle de la côte ", une manière de signifier que ses vins sont au cœur d'un écrin formé par l'ensemble des grands crus du Nuiton et qu'ils passent pour être d'une rare élégance en même temps que d'un brillant... aveuglant. Cette perle là est sans aucun doute d'une eau pure et elle n'a cessé de fasciner les dégustateurs depuis le moyen âge. "Il n'est de vin ordinaire en cette commune" disait-on même si à l'observer de plus près il est permis de signifier que tout ce qui y brille ne possède pas la valeur de l'or. Ce que l'on pourrait imaginer lorsque l'on constate les prix stratosphériques que l'ensemble des vins produit atteignent aujourd'hui.

 

vosne.jpg 

 

     Qu'en est-il au juste de la réelle qualité de ce finage si l'on fait abstraction des mythiques grands crus qui lui appartiennent. Y a t'il une vie hors la Romanée Conti? Peut on considérer que cette minuscule parcelle résonne sur tous les crus environnants, des limites de Nuits aux mûrs du Clos de Vougeot? Personne ne semble s'être préoccupé de définir de réels paliers qualitatifs en modérant justement les qualités "agrologiques" des différentes parties de terroir qui la compose. Non, Vosne dans les écrits "historiques " - Lavalle, Danguy et Aubertin , Rodier, Bazin - semble toujours unique, depuis le dessus des Malconsorts au bas des Genaivrieres alors que les parties basses de Gevrey ou du Clos-Vougeeot ont toujours eu des détracteurs et essuyé des critiques parfois sévères. Curieux au fond!

 

   Un certain nombre d'éléments plaident en faveur de cette commune pour expliquer sa notoriété actuelle.

 

    En premier lieu une histoire complexe qui mêle au fil des siècles de nombreuses familles nobles et bourgeoises ou encore en possession de charges parlementaires. Le Chambertin a eu son Jobert de Chambertin, Vosne aura une succession de dynasties familiales exceptionnelles. Les Croonembourg, Conti, Ouvrard, Liger-Belair,Marey-Monge, Duvault-Blochey, Camuzet, surent tous communiquer avec génie sur ses terres d'élite. En ancrant la légende au fil des siècles cette commune vit son statut se décupler au point de dépasser les noms qui sonnaient plus haut que le sien au Moyen Âge. Vosne est une commune qui progressivement à partir du 18 ième siècle forge sa légende face aux Musignys, Vougeot et surtout Chambertin.

 

   En second lieu Vosne a su agréger habilement au fil des décennies des terroirs pour dessiner des crus suffisamment large pour être diffusé. À l'exception notable de la Romanée-Conti et de la Romanee - dont on envisage même parfois qu'elles étaient liées jusqu'au 18 ième siècle - on a dans le courant du 19 ième siècle largement "redécoupé" les crus pour en augmenter sensiblement la surface. On a également beaucoup plus récemment "surclassé" La Grande Rue en l'adoubant grand cru alors que ces vins n'étaient pas - de l'avis ne nombre d'observateurs - à la hauteur de ce rang ultime. Il est historique de considérer que La Tâche a été multipliée par 7 en englobant la plus grande partie des Gaudichots, que les Véroilles sous Richebourg ont rejoint Richebourg pour le doubler et que les Echezeaux Du Dessus ont été décuplés pour passer d'à peine 4 hectares à près de 35! Il est non moins historique d'observer que ces parcelles joignantes ont été vendues avec le nom de leur illustre voisin durant tout le 19 ième siècle.Dans les années trente du 20 ième siècle les usages loyaux et constants furent ainsi "naturellement" appelés à la rescousse pour entériner des décisions de justice qui au final s'avèreront généreuses. Bien sûr l'ensemble de ces sols sont d'excellentes - voire formidables en quelques endroits - qualité, mais aujourd'hui, à l'heure où le vignoble de Côte d'Or communique sur l'antériorité et la permanence de ses climats, cela permet d'affirmer que chaque époque sait s'accommoder des circonstances. Pendant ce temps en revanche Chambertins et Clos de Tart ne changeaient pas d'un are et le Clos de Vougeot préservait son unité morphologique grâce à ses mûrs. Il y aurait d'ailleurs une juste analyse à réaliser sur ses climats qui s'étirent au gré de l'histoire, cela en relativiserait à bon escient leur valeur potentielle. Mais c'est sans aucun doute un autre débat.

 

1329058593.jpg 

 

    En troisième lieu la commune de Flagey, contre Gilly dans la plaine, s'est effacée - ou plutôt a été incluse - de longue date au bénéfice de Vosne. Son finage étroit forme une langue circonscrite entre Vosne au Sud et Chambolle et Vougeot au Nord et le coteau y est assez similaire aux crus Vosniers. Ainsi les Echezeaux, Grands Echezeaux et Beaumonts (pour partie) ne sont point cadastralement Vosniers mais "de Flagey". Une extension aussi naturelle que bien réfléchie qui a permis la diffusion de quantités de grands crus, premiers crus et villages sous une bannière célèbre qui y a aussi puisé une grande énergie vitale: 45 hectares de grands crus! Soit plus de 65% de leur surface total. Excusez du peu.

 

    Enfin il est absolument évident que cette bande de terre rectangulaire se situe sur une zone morpho-géologique idéale pour l'expression du pinot noir. Une exposition au levant, un coteau fort pentu et assez élevé coiffé par une végétation rase, des sols argilo-calcaires marqués par des argiles à très larges feuillets, une influence éolienne provenant de deux petites combes sèches qui assurent une bonne ventilation aux fruits. Ce sol sombre plus ou moins chargé d'oxyde de fer et fort pierreux en sa partie sommitale concentre toutes les qualités qui permettent au noirien de mûrir selon une maturité aboutie excluant la pourriture et les degrés trop faibles ou trop généreux. Vosne n'est à l'évidence pas une terre touchée du doigt divin, cette image simpliste finit en raison de sa rémanence livresque par être aussi vaine que ridicule, mais un lieu de naturel équilibre pour un cépage qui ici réussit - à son meilleur - à mettre de côté sa "variétalité" pour développer des notes mêlant fruité complexe et "floralité" sous jacente d'une originalité unique. Là se situe sans doute la capacité hors norme de ce finage et de ses crus.

 

 

Les Vosne Romanée de niveau "Village"

 

 

   le vignoble de l'appellation village est essentiellement situé en pied de coteau là où les sols sont un peu plus profonds et au dessus des crus sur des zones parfois très pierreuses incorporant des sables éoliens et des calcaires durs en décomposition.

 

 

Le secteur haut: Le meilleur et le plus racé est sans conteste Les Barreaux car il puise au dessus de Cros Parentoux et Richebourg une race Vosnière évidente qui le rapproche d'un premier cru. Sur le dessus du coteau, les dessus de Malconsorts, Champs Perdrix et Damaudes lui ressemblent mais n'en ont pas je crois toute la profondeur. La Combe Brulée est peu chargée en oxyde de fer, très caillouteuse et repose sur un sol maigre et solaire, elle livre un vin peu puissant, peu coloré mais très fin et d'une fluidité étonnante. L'esprit Chambolle s'en dégagerait-il? Je l'imagine!

 

   vosne--1-.jpg

 

 Le secteur Bas: il commence au Sud par une sorte d'enclave sur le coteau de Nuits qui le surplombe. Zone inclinée en forme de cuvette vers le Sud, les Réas et Raviolles reposent sur des terres plus lourdes, plus collantes qui donnent toutefois des vins profonds. Les Jacquines, Croix Blanches et Dessus de la Rivière ne sont quasiment jamais isolés et participent souvent des belles cuvées "rondes" d'assemblages. Ces lieux-dits sont un peu plus fermes et denses que ceux des dessus, ils n'en ont pas le raffinement mais vieillissent bien.

   La partie Nord qui termine le lieu-dit Réas est plus élevée et constitue le premier cru Clos des Réas qui forme un triangle sous Les Chaumes. La zone médiane des villages du bas inclut les Communes et les Genaivrières ces deux climats dont le dessus est encore assez incliné vers le levant sont fort intéressants, le bas, plus frais, quasi plat et souvent dans les brouillards est parfois gélif et les vins qui en sont issus y ont moins d'ampleur mais ils sont bien mieux lotis que les Saules et le Pré de la Folie, des secteurs en contre bas de la nationale qui ont vu d'importants dégâts occasionnés par les gelées ces dernières années. 

   Au dessus de ce secteur les petits clos communaux - Clos du Château, Clos Goillotte, Clos Frantin - et le bon La Colombière plus argileux qu'eux sont sans doute au niveau de qualité des meilleurs lieux-dits villages qui, en majorité,  sont regroupés entre le Clos de Vougeot et le Nord de Vosne sous les premiers et grands crus. Ce sont le bas des Quartiers de Nuits, les Violettes, et les Hautes et basses Maizières. Souvent isolés ces lieux-dits comptent parmi les meilleurs "villages" de pied de coteau du Nuiton.Ils sont largement situé sur le finage de Flagey.

   Il subsiste de manière fort originale un minuscule îlot de blanc dans les Violettes, une tradition ancienne que le domaine Bizot perpétue et qui est à ma connaissance le seul blanc issu d'un finage ayant droit à l'appellation Vosne mais déclaré en Bourgogne car il n'est point d'existence légale en Vosne Romanee " blanc".

 

Ecrit par Patrick Essa le 28 Juillet 2014

citations et reproductions interdites sans autorisation de l'auteur

 

        http://acrh.revues.org/5979

 

+...sur Morey

La Côte de Nuits 10: le Grand Cru Clos de La Roche

La Côte de Nuits 11: le Grand Cru Clos Saint Denis

La Côté de Nuits 12: le Grand Cru Clos de Tart      

 

 +... sur Chambolle: 

Côte de Nuits 8: Le Musigny à Chambolle-Musigny

Côte de Nuits 9: Le Grand Cru Bonnes-Mares      

 

 +... sur Vosne:   

La Côte de Nuits 1: Vosne-Romanée "village"

La Côte de Nuits 2: Les Vosne Romanée "premiers crus"

La Côte de Nuits 3: Le Grand Cru Richebourg 

La Côte de Nuits 4: Grands crus Romanée et Romanée-Conti

La Côte de Nuits 5: Grand Cru La Grande Rue

La Côte de Nuits 6: Grand Cru Romanée Saint Vivant

La Côte de Nuits 7: Echezeaux et Grands Echezeaux    

Publié dans Côte de Nuits

Commenter cet article

LES SENTIERS 06/08/2014 19:34


Bonjour Patrick,


je relis avec attention ton travail sur les appellations villages de Vosne : une véritable encyclopédie pour le néophyte que je suis ! Cependant je crois qu'une coquille s'est glissée au
niveau  du "secteur bas" qui commence ainsi (je cite) : "il commence au Nord par une sorte d'enclave sur le coteau de Nuits qui le surplombe.", je pense que c'est plutôt "il commence au Sud"
puisqu'il touche à Nuits ! Enfin tu me diras ce que tu en penses ! Mes amitiés !

Patrick Essa 07/08/2014 22:40



Heureusement mon maître ès français veille. Merci Sentiers, tu es un frère!


patrick