La Côte Beaune du Sud au Nord 14: Le Vignoble de Pernand-Vergelesses

Publié le par Le Blog de Patrick Essa

    Le secteur de Pernand porte - en compagnie de quelques petites zones de Ladoix et Savigny - la qualité des blancs produits au nord de la ville de Beaune tout en produisant des vins rouges de belle  qualité. Très différent des crus produits sur la Côte des blancs qui s'étend de Meursault à Chassagne-Montrachet, les vins ont une expression droite et incisive qui tranche nettement avec les chardonnays plus riches et denses de la partie sud. Ce sont des vins de Combe, plus frais et marqués par une certaine austérité initiale qui est parfois accentuée par la présence en faible proportion du pinot blanc, beurot ou même de l'aligoté dans la complatation des parcelles. Les endroits les plus qualitatifs sont en général ceux qui regardent le nord-est - Vergelesses, Fichots - mais il existe également une zone disposée sur les contreforts de la "Montagne" de Frétille qui exprime une nature un peu plus solaire car regardant le sud en combinant une certaine finesse de texture avec un bel équilibre minéral.  

 

Les crus de niveau "Village"

 

    le finage de l'AOC communale "Pernand" est situé  dans une sortie de Combe un  peu froide car sous une influence éolienne est-ouest. Ces terroirs de pieds de coteaux ou de dessus de coteaux sont en général un peu plus tardifs que le Charlemagne voisin. Ce sont pourtant des zones aux substrats très qualitatifs. Les sols argilo-calcaires mêlés d'oolithe blanche et à certains endroits de marne marquent fortement les vins en leur procurant de fins arômes de fruits blancs, une jolie tension interne et une vraie finesse de constitution. En ce sens ils cousinent un peu avec certains vins du chablisien dans le secteur de la rive droite, Montée de Tonnerre en particulier. Depuis longtemps une tradition locale mêle les pinots beurots et blancs aux différents plants de chardonnay. On rencontre également un peu d'aligoté dans les zones les plus hautes et les terres blanches. Cela procure à ces vins une vinosité variétale qui équilibre les trames vives et strictes de ces formidables vins méconnus. En général ils constituent avec Auxey-Duresses et Saint Romain  parmi les meilleurs vins blancs d'appellation village de la Côte d'Or car souvent plus personnels, plus originaux que ceux des zones plus huppées.

 

 


Les premiers crus

 

 

Le cru des Vergelesses:

 

   Presque en face du Corton-Charlemagne qui regarde le sud,  Ile de Vergelesses s'étale en pente assez douce dans une zone orientée Est-Nord Est qui prolonge le coteau nord de Savigny Les Beaune. Entièrement situé sur le finage de Pernand ce climat exigü est l'un des plus qualitatifs de la Côte de Beaune et il s'exprime selon une nature élégante et racée  qui l'éloigne nettement du profil plus immédiatement fruité des Savigny si proches. Son sol brun calcaire et draînant est situé au dessous du premier cru Les  Vergelesses de Savigny - qui inclu en son milieu la fameuse Bataillère - et juste au dessus des Basses Vergelesses de Pernand qui prennent alors le nom simple de "Vergelesses".

  Ce casse-tête très bourguignon conduit à signifier que - cas quasiment unique en Côte d'Or- les finages des deux communes sont "coupés" dans le sens de la hauteur du coteau: En haut Savigny, en bas Pernand et avec le même nom de Vergelesses un vin de cailloux à Savigny et un vin de terres argileuses à Pernand! Voilà une partie de l'explication qui implique que des blancs sont mis en valeur à Savigny - commune très "rouge" - sur ce climat alors que le pinot est très majoritaire en Vergelesses sur Pernand, commune réputée essentiellement pour ses blancs! Vous me suivez toujours? -)

  Ile de Vergelesses est au coeur de ce secteur et s'il est localement très réputé car des flacons ayant plusieurs dizaines d'années et se goûtant parfaitement existent encore, il n'a pas la notoriété du Corton voisin. Funeste erreur car le Corton ne lui est certainement supérieur qu'en Bressandes, Renardes et Clos du Roi et me parâit même  moins régulier que lui. Je l'avoue sans peine, il fait partie de mon panthéon "secret" personnel et j'en ai de nombreux exemples en cave.

 

Les autres premiers crus du village:


       Les Fichots: Situé sous les iles de Vergelesses et contre les basses Vergelesses, le cru termine à l'ouest le coteau qui est situé entre les finages de Savigny et Pernand. Orienté quelque peu vers e Nord-Est il est assez souvent planté de pinots fins qui livrent ici une partition austère qui rapproche le cru de certains secteurs élevé situés sur Beaune. Ce, en dépit de sa position relativement basse sur le coteau. Plus ferme que les Vergelesses, moins fin aussi, il est en revanche plus puissant que lui et vieillit parfaitement.

       Le Creux de la Net: il forme une unité géographique avec les Caradeux et commence à regarder le Nord dans les yeux. Cru d'altitude, de maturité froide et de belle tension, il se présente souvent assez austère. Ses terres blondes mêlées de cailloux aiment les pinots mais certains ilots de blancs subsistent.

       En Caradeux: Assez proche du précédent mais sans doute plus puissant et de plus longue garde.

      les "nouveaux premiers crus" : Sous Frétille a été récemment classé en premier cru et si cet accessit est un peu flatteur aux regards de la qualité supérieure des parcelles placées face à lui, il ne fait qu'enterriner un usage qui consistait largement à isoler le finage lors des vinifications. Le Clos du village et le Clos Berthet ont également bénéficié de cette revalorisation au début du 21° siècle.

 

 

Le Grand cru Corton-Charlemagne

 

   Corton est le plus vaste des grands crus bourguignons. Il englobe la quasi totalité de la fameuse "Montagne de Corton" que se partagent les villages de Pernand-Vergelesses, Aloxe Corton et Ladoix-Serrigny. C'est une appellation assez difficile à appréhender car elle mêle des expositions variées, des substrats géologiques différents, des cépages multiples, des noms différents sur un même climat et cerise sur le gâteau a le droit de s'exprimer en blanc et en rouge sur toutes ses parcelles! Et encore cela serait-il simple si certains blancs n'avaient le droit de se nommer en quelques endroits "Corton-Charlemagne" et en d'autres "Corton blanc", voire "Charlemagne" seul...Le consommateur peut y perdre son latin et a bien du mal à distinguer en moyenne une vraie unité dans cette complexe "mer" de vignes. Les deux secteurs les plus qualitatifs me paraissent être l'intégralité du climat  "Le" Charlemagne sur Aloxe et "En" Charlemagne sur Pernand dans sa partie Sud-Est. Il s'agit d'ailleurs du coeur historique du cru qui a appartenu aux religieux de Saulieu et par suite à l'empereur Othon qui y avait un "Curtis", soit une propriété cadastrée. Cela donna par la suite Curthis d'Othonet par élision, Corton.

 

    Pourtant les vins ne manquent pas d'atouts, tant ils peuvent transcender leurs sols et s'exprimer avec une puissance tellurique inouïe. Ainsi produit-on ici sur certaines parcelles les rouges les plus corsés que le cépage pinot noir peut engendrer, aussi denses que les Chambertin et intenses que les Richebourg vosniens, avec un "je ne sais quoi" de plus sauvage et de moins raffiné, mais également avec un potentiel de longévité hors du commun. Les blancs quant à eux sont sans conteste les plus vineux et les plus riches de Bourgogne et demandent une patience infinie avant de se livrer pleinement. Ils ne sont jamais meilleur qu'après 25 ans de maturation et certains exemples de bouteilles centenaires peuvent encore aujourd'hui défier le temps.

 

   Les Corton-Charlemagne sont en général plantés sur les versants sud, sud-est et sud-ouest de la "Montagne" et forment une bande médiane haute qui monte jusqu'aux sapins qui coiffent le coteaux. Plusieurs sous lieux-dits le composent mais les plus recherchés sont proche de la fameuse croix du Charlemagne : En Charlemagne,Languettes, Pougets. Quelques zones existent également du côté de Ladoix et dans la partie qui regarde l'ouest sur Pernand, mais celles-ci sont un peu moins qualitatives en dépit de leur statut de grand cru. Il convient donc de connaître avec précision le parcellaire de ces presques 100 hectares de vignes, sans négliger la qualité de la viticulture qui l'accompagne.

    La colline est très pentue et marquée en ces endroits par des sols clairs, caillouteux et filtrants du jurassique supérieur. Ces terres blondes exposées sud donnent des vins d'une force interne ahurissante qui peuvent parfois évoquer la trame tannique d'un vin rouge en déclinant des arômes épicés extrêmement originaux. Le fait de pouvoir planter différents types de pinots - blancs, liébaut, beurot- en complément du chardonnay dominant, voire d'associer l'aligoté - un usage ancestral- marque encore plus ce vin vibrant et unique lorsqu'il est réussi. Las, l'oenologie moderne a beaucoup niveller le cru ces 15 dernières années en demandant aux vignerons de couper plus précocément leurs parcelles. Le vin y a sans doute perdu un peu de son âme vineuse, tout en se "recentrant" sur des canons plus actuels liés à la tension acide. Je suis parfois dérouté par le conformisme de l'appellation sur ces dernières millésimes, mais il reste que lorsque le vin est réussi, il peut dominer de la tête et des épaules n'importe quel très grand vin blanc.

 

Producteurs recommandés à Pernand:

Domaine Vincent Rapet

Domaine Delarche


 

Patrick Essa - MAJ Le 14/03/2014

(reproduction interdite sans outorisation de l'auteur)

 

     

La Côte de Beaune:

 

La Côte de Beaune du Sud au Nord 1: Le vignoble des Maranges

La Côte de Beaune du Sud au Nord 2: Le vignoble de Santenay

La Côte de Beaune du Sud au Nord 3: Le vignoble de Chassagne-Montrachet

La Côte de Beaune du Sud au Nord 4: Le vignoble de Puligny-Montrachet   

La Côte de Beaune du Nord au Sud 5: Le Vignoble de Saint Aubin

La Côte de Beaune du Sud au Nord 6: Le vignoble de Meursault  

La Côte de Beaune du Sud au Nord 7: le vignoble de Saint Romain

La Côte de Beaune du Sud au Nord 8: le vignoble de Monthélie

La Côte de Beaune du Sud au Nord 9: le vignoble d'Auxey-Duresses

La Côte de Beaune du Sud au Noed 10: Le Vignoble de Volnay      

La Côte de Beaune du Sud au Nord 11: le vignoble de Pommard

La Côte de Beaune du Sud au Nord 12: Le vignoble de Beaune 

La Côte de Beaune du Sud au Nord 13: le vignoble de Savigny Les Beaune

La Côte Beaune du Sud au Nord 14: Le Vignoble de Pernand-Vergelesses

La côté de Beaune du Sud au Nord 15: le Vignoble de Chorey Lès Beaune

La Côte de Beaune du Sud au Nord 16: le vignoble d'Aloxe-Corton

Publié dans SOMMAIRE GENERAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article